Pêche en mer-ligne de traîne crimbars polyvalente

Pêche en mer-ligne de traîne crimbars polyvalente

Compas de route

281 appréciations
Hors-ligne
Je viens de me rendre compte  que la réglementation a évolué , si vous détenez a bord 
un GPS  ,  le compas n'est plus obligatoire !!!!
Imaginez vous dans le sud de La Horaine avec 3 noeuds de courant vouloir faire route 
vers le chenal du Trieux  en panne de gps tout ça par temps de brume .
Eh oui ça sent le vécu ! 

11 appréciations
Hors-ligne
Ce sont les mèmes qui calculent les "milliers " de tonnes de poissons capturés par les plaisanciers ,qui obligent à zéro rejet les pro sans savoir ou mettre ce rejet ,ni ce que l'on va en faire ,qui font supprimer  "La Vache de Brigneau "sans se soucier des petits bateaux par temps de grosse brume et j'en passe ........
Peu importe , au large il n'y a pas le bruit des C..s

53 appréciations
Hors-ligne
c'est vrai qu'il y a un gros ras le bol chez les plaisanciers et qu'une certaine colère est latente...   
Bonne navigation à tous
cordialement
Modératrice du blog pecheenmer

57 appréciations
Hors-ligne
Il faut avoir à son bord, un compas de route, une carte de la zone de navigation, une règle de crass, un compas, un crayon, car en cas de panne d'un GPS qui rend la navigation de nos jours à la portée de tous, peuvent en effet être très utiles pour naviguer. Une carte, un compas magnétique et une règle de crass c'est un plus pour un retour par temps de brume sans GPS.
Reste maintenant à prendre le temps de passer son permis hauturier ou d'apprendre au moins les bases de navigation sans électronique.
De bien comprendre et utiliser la variation magnétique entre le cap relevé et le cap que l'on trace sur la carte, il existe un écart que l'on nomme variation, elle évolue dans le temps et doit être intégrée dans les calculs de route. Pour prendre le cap à suivre il faut tenir compte de la variation qui est l'addition de variation et la déclinaison. l'utilisation des termes cap géographique, cap compas, cap vrai, déclinaison, variation sont en effet comme le laisse entendre notre ami EOG22 une éducation que devrait avoir tout navigateur qu'il soit côtier ou hauturier, ce n'est pas très compliqué mais quelques uns comme on le voit préfère naviguer sous ce pavillon dit "belge" qui permet de négliger tous ces fondamentaux !
Très amicalement.
        
Très cordialement
Enzo

83 appréciations
Hors-ligne
la semaine dernière la SNSM est sortie en baie de St Brieuc chercher deux plaisanciers perdus dans la brume à deux milles de la cotes ...sans traceurs , sans VHF et visiblement aucune notion de navigation , probablement encore un pavillon dit belge, ils avaient un téléphone portable uniquement qui a permis de les localiser .
et pendant ce temps les vrais situation de danger peuvent survenir ... à quand les vrais controles de connaissances techniques de nav pour tous ?


281 appréciations
Hors-ligne
Ils ont pris la bonne décision :  on file la pioche et on attend . Superbe !!!
au moins ils sont sains et saufs .

281 appréciations
Hors-ligne


Dernière modification le vendredi 30 Septembre 2016 à 17:04:32
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie SECURITE EN MER.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 748 autres membres