Pêche en mer-ligne de traîne crimbars polyvalente

Pêche en mer-ligne de traîne crimbars polyvalente

CONSERVATION DU POISSON

150 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,
J'avais déjà il y a quelques temps posé une question sur la manière de tuer proprement le poisson (bars, lieux )
Afin qu'il garde toute sa saveur après une longue partie de pêche, un pêcheur breton s'était inspiré d'une technique très particulière pour le saigner afin qu'il puisse, même plusieurs jours après, conserver toutes ses saveurs.
Il semblerait que cette technique soit d'origine japonaise .
Je n'arrive pas à retrouver sur le net cette technique très particulière, mais peut être que l'un de vous la pratique !
Si tel est le cas, avez vous des infos sur le sujet ?
Merci et bonne journée à toutes et à tous

58 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Alain, tape dans google: pêcheur quiberon méthode japon, tu devrais tomber sur un article du Télégramme de cette année, sinon, message privé...
@+ Pat

285 appréciations
Hors-ligne
Bonjour cette technique se nomme Ikejimé . 

58 appréciations
Hors-ligne
Ce jeune patron de Quiberon qui pratique cette technique, l'applique aussi aux tacauds qu'il vend à prix d'or à des chefs étoilés. Il a bien raison !

54 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Alain tu vas sur le lien ci-dessous et tu auras la réponse cdt
http://ikejime.fr/ikejime.html
Bonne navigation à tous
cordialement
Modératrice du blog pecheenmer

150 appréciations
Hors-ligne
Oups oups oups

Merci à tous pour votre promptitude.
Je vais lire avec beaucoup d'attention cette technique.
De la théorie à la pratique il y a un grand pas, cependant je vais essayé cette technique.
Mais ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué, il faut déjà pêché le poisson.
Trés cordialement
Alain

285 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir , cela va être très difficile à mettre en oeuvre , je veux dire que nous les plaisanciers nous ne pouvons pas ramener un poisson vivant  à terre (caudale coupée ) .

Dernière modification le mardi 17 Octobre 2017 à 10:54:14

150 appréciations
Hors-ligne
Je souhaite simplement de faire quelques essais pour comparer les saveurs.

61 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Alain, pour info, concernant le lieu: tous les lieus que je pêche sont dès la sortie de l'eau tués et vidés, si tu pratiques déjà de la sorte tu verras une nette différence sur la chaire, elle reste blanche et bien meilleure à la cuisson. Si ton poisson est déposé dans ta glacière sans être tué ni vidé il aura une chaire grise et au goût on sent nettement la différence. Quand serge avait mis son article sur ce phénomène de toxines qui se développent sur un lieu qui est déposé vivant dans une caisse j'ai appliqué sa méthode et je peux te confirmer, le résultat est surprenant. Cordialement.
Pratique une pêche raisonnée dans le respect de la ressource.
Cordialement
Enzo

11 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, d'après tous les scientifiques qui ont étudié l'ikéjimé, c'est la mort la plus «douce» que l'on puisse infliger à un poisson. J'ai fait quelques essais sur des prises et je trouve cette pratique barbare à exécuter. Il faut vraiment «en avoir» pour faire ça et j'ai des scrupules. Il est vrai aussi qu'entendre un poisson s'agiter et agoniser dans la glacière pendant de très longues minutes, c'est aussi très barbare. Il ne resterait donc que le no kill? Mais j'aime bien manger et faire manger le fruit de mes pêches. 

11 appréciations
Hors-ligne
Je viens de lire l'article sur l'ikéjimé, il explique très bien le process de dégradation. Pour que celui-ci soit vraiment efficace, il faut que le poisson ait "oublié" le stress de la bagarre lors de sa prise, ce qui ne peut se faire qu'en vivier, ce qui n'est pas à la portée du pêcheur lambda. Je me pose la question suivante: c'est le cerveau qui envoie les signaux de stress et de panique au corps. En détruisant le cerveau, on l'empêche de transmettre les signaux négatifs. En détruisant le canal médullaire, on ne fait qu'assurer le coup. Alors il suffirait d'un billot et d'une hachette. Sitôt le poisson pris en photo, un bon coup, on tranche la tête proprement. Il n'y a plus de transmission néfaste. L'effet serait le même, non? en plus, le poisson se viderait de son sang plus rapidement. Et pourquoi en pratiquant la décapitation faudrait-il quand même détruire le canal médullaire puisque celui-ci ne fait que transmettre les signaux du cerveau?


285 appréciations
Hors-ligne
bonjour JR 
La notion de stress chez les poissons aboutit à la libération immédiate d'hormones
secrétées par les glandes surrénales qui correspondent à des signaux endocriniens
et non à des messages nerveux .
Si cela vous intéresse : histologie illustrée du poisson aux éditions Quae   .

11 appréciations
Hors-ligne
Bonjour eog 22. Merci de cette précision,  les signaux endocriniens sont transmis aux autres cellules par le sang, mais il me semble que certains signaux dits synaptiques sont transmis par le système nerveux: messages chimiques neurotransmetteurs. Tout ceci ne fait pas partie du panel de mes connaissances. Le but de mes questionnements: une décapitation éventuellement suivie d'une destruction médullaire est-elle aussi efficace qu'un ikéjimé traditionnel? Je pose cette question car il m'est psychologiquement plus facile de décapiter d'un coup de hachette un poisson que de le charcuter style ikéjimé. J'ai déjà pratiqué l'ikéjimé, prochaine sortie, je tente la décapitation et je ferais un tes gustatif comparatif.

150 appréciations
Hors-ligne
Je trouve très enrichissant tous ces échanges sur l'ikéjimé.
Beaucoup de vidéo sur YOUTUBE, la plupart japonaises et avec une maitrise à la hauteur de leur réputation.
Merci à tous

11 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous. Je reviens à ma proposition de décapitation. Je n'ai pas osé la pratiquer pour une raison simple: si je décapite, les autorités ne pourront pas mesurer la prise lors d'un éventuel contrôle. Est on passible d'une amende dans ce cas? Décidément, la pêche de loisir devient administrativement de plus en plus compliquée.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie RENCONTRES ENTRE PECHEURS.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 767 autres membres